Objectif du campus

 

Le Campus vise à mettre en pratique les outils méthodologiques et théoriques partagés, acquises pendant la formation, en faisant recours à une phase d’atelier expérimentant les stratégies d’aménagement et de mise en valeur du patrimoine culturel matériel et immatériel, appliqués sur deux territoires différents, le Parc Archéologique de la Valle dei Templi d’Agrigente, du côté sicilien, le site archéologique de Zaghouan, du côté tunisien. 

Les deux études de cas, le Parc Archéologique de la Valle dei Templi faisant déjà partie de la WHL Unesco à partir du 1997 et le site de Zaghouan, dont le processus de candidature est en train d’avancer, et leurs spécificités en terme de territoire, constituent une occasion pour mieux comprendre les liens entre les Plans de Gestion, les politiques de valorisation et de tutelle et les outils de planification du territoire, afin d’élaborer des adresses, des stratégies et des visions capables d’intégrer les instruments existants et d’harmoniser les processus d’aménagement et de mise en valeur du patrimoine. 

Le Campus prévoit trois phases:

1. une première phase de trois jours visant à une enquête sur les sites et à l’élaboration des analyses préliminaires au projet, pendant laquelle, dans des jours différents et chacun pour son compte, les tunisiens vont étudier le site de Zaghouan et les étudiants italiens celui d’Agrigente; les étudiants et tuteurs tunisiens vont travailler sur Zaghouan et par contre les étudiants et tuteurs italiens vont travailler sur Agrigente.

2. une deuxième phase à Agrigente qui prévoit des activités de comparaison entre les analyses, les workshop et les séminaires dans lesquels les étudiants italiens et tunisiens tous ensemble, vont produire des projets sous la guide de quatre tuteurs italiens sur Agrigente et de quatre tuteurs tunisiens sur Zaghouan, 10 DO.RE.MI.HE. Campus 

avec la présence, au même temps, des tuteurs coordinateurs. Les tuteurs ont été sélectionnés et on leurs donnera la tache de coordonner les groupes de travail interdisciplinaires et multiculturels composés chacun par 5 étudiants. 

3. une troisième phase de deux semaines, à la fin des activités de l’atelier, pendant laquelle chaque étudiant fera un travail individuel portant à la rédaction du produit final composé par les connaissances acquises pendant la formation, le stage et celles mises en pratique pendant le Campus. 

La première phase du Campus au pair de la deuxième sera animée par les interventions didactiques des enseignants et des experts de l’Université de Palerme, de l’Université de Tunis et de l’Université d’Évora, en faisant recours à des lectures, à la présentation de bonnes pratiques ou à des débats en forme de séminaire. La synthèse critique des résultats du Campus fera l’objet de la dernière partie du travail des groupes.

Les résultats généraux du Campus, enfin, seront diffusés aux sujets impliqués à différent niveau dans les processus d’aménagement et de mise en valeur des sites pouvant ainsi acquérir les visions et les stratégies élaborées par les groupes de travail et en donnant une valeur pratique aux résultats du projet DO.RE.MI.HE sur les contextes du territoire choisi pour la phase d’expérimentation.